Optimisation du CMS Wordpress

Optimiser WordPress pour Google

WordPress est probablement le CMS le plus accessible et le plus évident pour la plupart des sites de petite et moyenne envergure. Si WP est relativement bien optimisé par défaut, et interprété correctement par Google, il a comme tout CMS ses petits défauts à corriger.

L’avantage, sous WordPress, est qu’il est pratiquement possible de mettre en oeuvre toutes les techniques d’optimisation classiques, sans devoir effectuer de modification dans le code ou dans le template (à condition d’avoir choisi un bon template…).

Afin de pouvoir agir sur les diverses fonctionnalités imparfaites de WordPress, il est nécessaire d’installer quelques extensions (gratuites) et de les configurer. Voici les extensions les plus évidentes… et le bon usage à en faire.

Configuration des Permaliens (URL Rewriting)

La réécriture d’URLs (URL Rewriting) offre plusieurs avantages. Le premier est de pouvoir définir une structure de contenu claire et précise, aisément interprétable, visuellement attrayante depuis les résultats de recherche. Un autre avantage est de pouvoir intégrer quelques mots-clés dans l’adresse de ses pages, ce qui permet d’obtenir de certains liens naturels (obtenus par exemple depuis un forum de discussion, un commentaire de blog, etc…) qu’ils soient ancrés sur un texte intéressant.

Les Permaliens WordPress sont configurés via Options > Permaliens (ou Settings > Permalinks en anglais). Ils peuvent prendre plusieurs formats, desquels l’idéal est un format personnalisé.

Choisissez “Structure personnalisée” (Custom Structure), puis renseignez le format suivant:

/%category%/%postname%/

Ce qui générera des URLs de ce type:

  • example.com/page/ (pour une page de 1er niveau)
  • example.com/parent/enfant (pour une page “fille”)

Le principe de construction des URLs des catégories et des articles sera identique, même s”il est possible de faire encore mieux une fois le plugin “SEO Ultimate” installé et configuré…

Redirections 301

Certaines pages, certains articles de votre blog sont susceptibles de changer d’adresse ou d’être retirées un jour. De même, certaines personnes peuvent se tromper lorsqu’elles réalisent un lien vers votre site. Il se peut également que votre WordPress soit une nouvelle version de votre site, dont les URLs ont changé (ie: example.com/nous-contacter est devenu example.com/contact). Tous ces URLs, et bien d’autres d’ailleurs, renverront aux robots des moteurs de recherche un code d’erreur de type “Erreur 404 (Non trouvé)”, indiquant que la page demandée n’existe pas, ce qui revient à perdre le potentiel éventuel des liens qui pointaient vers ces pages…

Apprenez à récupérer intelligemment ce potentiel au travers de redirections 301.

SEO Ultimate pour WordPress

Il existe plusieurs extensions permettant d’améliorer le degré d’optimisation d’un site sous WordPress, dont les plus aboutis sont WordPress SEO by YoastAll in One SEO Pack et SEO Ultimate.

Les trois plugins ci-dessus sont intéressants, et combinent certaines fonctionnalités intéressantes. Pour l’exemple, nous retiendrons le troisième.

Découvrez comment améliorer l’optimisation de WordPress avec SEO Ultimate.

Exploiter les tags WordPress correctement

Les tags WordPress sont une fonctionnalité existante depuis toujours. D’un point de vue UX (Expérience Utilisateur), les tags sont logiques et bienvenus: ils offrent une taxinomie évidente, claire, accessible et simple, et ne nécessitent aucune configuration particulière: il vous suffit d’ajouter un tag à un article pour que celui-ci soit de-facto visible sur une page spécifiquement dédiée à ce mot-clé. Sur papier, c’est génial. D’un point de vue SEO, c’est discutable !

En effet, chaque tag génère une nouvelle page sur votre site web, dont on pourrait dire qu’elle est parfaitement optimisée pour un mot-clé en particulier: le titre est pertinent, et le contenu l’est d’autant plus que vous aurez choisi vos tags intelligemment… oui… mais ce serait faire abstraction d’une donnée importante: la duplication de contenu !

Google estime (à juste titre dans de très nombreux cas, qui surpassent largement l’intérêt de l’expérience utilisateur) que l’exploitation des tags est une forme de tentative de manipulation de son algorithme. En effet, l’exploitation basique des tags vise à générer des pages dont contenu existe déjà, ce qui risque fort de vous pénaliser à moyen/long terme. Quoi qu’il en soit… ces tags ont un intérêt, et peuvent être exploités intelligemment, dans le cadre d’une stratégie “White Hat SEO”…

Comment utiliser les tags correctement ?

Tout d’abord: en les stérilisant. Ces liens vers des pages potentiellement dangereuses restent porteurs d’un réel intérêt pour l’utilisateur (votre visiteur: prospect, client…): conservons-lui cette opportunité, mais ne laissons pas Google la considérer. Le plugin “SEO Ultimate” vous permet de définir une règle “noindex+nofollow” pour les tags, au travers des onglets “Meta Robots Tag” et “Miscellaneous” (Divers).

La meilleure façon d’utiliser le principe de tags de WordPress est sans nul doute de permettre un maillage serré entre les articles de thématique similaire. Les tags sont bien évidemment le meilleur élément discriminant, qui permette de déterminer la proximité thématique entre deux contenus… ce qui nous mène naturellement vers les articles liés

Articles liés (Related Posts)

Un des facteurs qui influencent positivement le positionnement de vos pages sur Google, c’est le volume de liens (internes et externes) vers celles-ci, mais aussi l’adéquation entre l’origine et la cible de ce lien. Un lien entre une page “pomme” et une page “poire” est bien plus porteur qu’entre une page “banane” et une page “tournevis”.

Outre le module “Deeplink Juggernaut” du plugin SEO Ultimate, il existe une extension très intéressante permettant de lier les articles entre eux sur base de données thématiques, sans aucun effort…

Apprenez comment lier vos articles de thématiques connexes… automatiquement !

WP Super Cache

La vitesse de chargement des pages de votre site est un critère important, pris en compte par Google. Améliorer le temps de chargement de vos pages est un levier intéressant pour améliorer légèrement leur positionnement, d’autant que l’installation et la configuration du plugin WP Super Cache ne prennent que quelques minutes, et que vous ne vous en occuperez plus par la suite…

Plan de site XML (Google Sitemaps)

Google met à disposition des webmasters et gestionnaires de sites une série d’outils qui – sans être parfaits – permettent d’apprendre pas mal de choses à propos de l’état de santé et d’indexation de votre site web.

Pour déployer un Sitemap Google au format XML, qui sera généré automatiquement à chaque fois que du nouveau contenu sera publié, nous recommandons l’extension Better WordPress Google XML Sitemaps, qui permet entre autres la génération d’index de sitemaps (SitemapIndex) pour les sites volumineux, de choisir individuellement quels XML générer (articles, pages, etc…), et de générer un Sitemap spécifique pour Google News si nécessaire.

Pour ce qui est de l’installation, deux clics suffisent. Pour la configuration, c’est à peine plus compliqué et relativement instinctif. Les fonctionnalités de mise en cache et d’exclusion de certaines catégories sont à retenir, en particulier pour exclure les tags WordPress de vos sitemaps (voir l’article “SEO Ultimate” pour plus de précisions…).

En conclusion…

L’optimisation de WordPress n’est pas complexe en elle-même. Néanmoins, elle doit se faire intelligemment, et considérer l’ensemble des facteurs qui peuvent mener à une meilleure interprétation de vos contenus par Google.

Les règles édictées ci-dessus sont a priori valables pour tout site traditionnel développé sous WordPress, mais il est possible que votre site requière une analyse plus approfondie, et une stratégie d’optimisation plus particulière…

Que vous soyez dépendant d’une agence web, ou que vous développiez votre site vous-même, n’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions envisager ensemble les méthodes d’optimisation les plus efficaces et les plus adaptées à votre site et à sa structure, voire si besoin est, lui offrir une stratégie netlinking efficace et pérenne !

Cet article vous a plu ? Partagez-le :Share on LinkedIn3Share on Google+4Share on Facebook0Tweet about this on TwitterDigg thisShare on Reddit0Share on StumbleUpon0Buffer this pageEmail this to someone

Mots-clefs : optimisation, White Hat, Wordpress

Commentaires (7)

  • Avatar

    Mousetic

    |

    Le difficile est de choisir le bon theme qui offre une bonne hiérarchie de titre correct intégrant les microformat, et cela revient souvent à refaire entièrement le theme.

    Reply

    • Avatar

      Denis Tomas

      |

      Effectivement, le fichier robots.txt à lui seul ne le permet pas. J’ai adapté l’article en recommandant l’utilisation de SEO Ultimate pour passer les pages de tags en noindex 😉

      Reply

  • Avatar

    Fabrice

    |

    Bonjour,
    Exclure les tags n’est pas une solution, certains tags peuvent potentiellement être très bon pour votre SEO, il faut juste faire attention de ne pas faire doublon avec les catégories…

    Un bon tag peut redistribuer du très bon jus en interne 😉

    Reply

    • Avatar

      Denis Tomas

      |

      Une page de “tag”, par définition, ne fait qu’exploiter du contenu déjà présent. S’il est effectivement possible d’en retirer du positif dans certains cas, c’est à mon sens négligeable par rapport aux aspects négatifs que peut engendrer l’exploitation de ce type de pages sans noindex.
      Eviter le doublon avec les pages de catégories est relativement simple, mais n’exclut pas le risque de doublon entre tags, qui augmente radicalement avec l’augmentation du volume de contenu du site.

      Reply

  • Avatar

    misterlolo

    |

    Bonjour,

    Je suis d’accord pour la dangerosité des tags et sur le fait de les mettre en no-index.

    Mais pourquoi mettre un nofollow?

    Reply

    • Avatar

      Denis Tomas

      |

      Bonjour Misterlolo,

      Au travers des deux options du plugin, l’idée est d’envoyer un “noindex” via la gestion des balises Meta, et d’affubler d’un “nofollow” les liens vers les tags.
      Par contre, les pages de tags ne doivent pas être elles-mêmes mises en nofollow 😉

      Reply

Laisser un commentaire

Optimiser votre site

Beau ne signifie pas efficace...

i.SEO vous conseille dans le cadre de l'amélioration de votre site web pour une meilleure considération par Google, et un meilleur positionnement dans les résultats naturels: consultez-nous !

Référencer votre site

Si l'optimisation est le fondement de toute stratégie de positionnement, le référencement en est le principal levier.

i.SEO assure vos campagnes de référencement naturel et positionne votre site dans les premiers résultats: consultez-nous !