Matt Cutts

SEO: mythes et contre-vérités (Matt Cutts)

“Quels sont les plus gros mythes à propos du SEO ?” – telle est la question à laquelle Matt Cutts répond dans la vidéo ci-dessous (T-Shirt jaune). Analysons sa réponse ensemble…

Acheter de la publicité permet d’améliorer son positionnement (alternativement: ne pas acheter de publicité permet d’améliorer son positionnement).

Matt Cutts propose de laisser les adeptes des deux théories se battre entre eux, et de démontrer à ceux qui émergent pourquoi ils se trompent… Néanmoins, s’il n’est pas possible de démontrer qu’il existe un lien entre l’achat de publicités Google AdWords et le positionnement en résultats naturels, il existe bel et bien un lien fondamental entre SEA (AdWords) et SEO…

En effet, l’efficacité et la rentabilité des campagnes publicitaires Google AdWords sont intimement liées à leurs performances en termes de conversion (quel que soit l’indicateur utilisé) et qui plus, les enchères sont pondérées par un Quality Score lié – entre autres – à la qualité et à l’adéquation de la page de destination des annonces. On ne peut pas faire de publicité Google rentable et efficace sans appliquer les notions de base du SEO.

Les modifications d’algorithme de Google servent à générer une clientèle AdWords…

La réponse opposée par Matt Cutts est l’expérience utilisateur, et la volonté de fournir des résultats de plus en plus complets et pertinents, de sorte d’améliorer la qualité de l’expérience des utilisateurs de son moteur de recherche…

Matt Cutts rappelle à toutes fins utiles que l’achat d’annonces publicitaires n’a pas d’effet (ni positif, ni négatif) sur le positionnement naturel.

C’est vrai, mais force est de constater que l’évolution du marché amène chaque jour son lot de nouveaux concurrents. L’adaptation de certains sites aux “nouvelles normes” du SEO est parfois complexe et coûteuse, et peut naturellement pousser nombre de clients à s’orienter vers des campagnes publicitaires, dont l’intégration aux résultats naturels est de plus en plus discrète, et dont les performances sont de plus en plus intéressantes et non-négligeables.

Les recettes toutes faites n’existent pas…

Matt Cutts recommande de ne pas suivre des idées préconçues, et de ne pas considérer que ce qui fonctionne pour un site en particulier est applicable à toutes les situations. Bien assis sur son cheval de bataille, il en profite pour en remettre une petite couche sur certaines techniques qui ont très bien fonctionné ces dernières années, et qui tendent à perdre de leur efficacité (en tout cas, pour celles qui sont devenues trop “publiques” et dont il a été largement abusé), comme par exemple:

  1. Les sites (et réseaux) de communiqués de presse, même si une majorité d’entre eux passent encore largement sous le radar, de par leur exploitation intelligente…
  2. Le “Guest Blogging”, même si à nouveau, une sélection fine et une rédaction intelligente permet de passer entre les mailles du filet (même les bras écartés)…
  3. Le respect d’un profil de liens cohérent avec un comportement naturel, ce qui dans tous les cas de figure n’est pas une technique en soi, mais plutôt un indicateur de qualité du travail de référencement…

Si ce que Matt Cutts dit est relativement sensé, il faut avouer que de nombreuses techniques de base fonctionnent très bien, et s’appliquent à 95% des situations. S’il est vrai qu’acheter l’e-book “Devenir milliardaire sur le web en 15 jours” ne vous amènera qu’à enrichir son auteur, il est erroné d’affirmer que celui qui sait comment bien faire ne le partagera pas… puisque la plupart des vrais SEO sont également éditeurs de leurs propres sites web, et que ces sites leurs servent bien souvent de laboratoires pour leurs propres clients (et aussi, à arrondir leurs fins de mois…).

Adapter sa logique d’optimisation sur ce que recherche Google…

Google cherche à fournir les résultats les plus qualitatifs possible. Cette qualité se mesure (entre autres) en termes de pertinence et d’expérience utilisateurs, éléments que Google peut aisément mesurer au travers d’échantillons largement représentatifs:

  • Statistiques fournies par les utilisateurs de Google Chrome (durée de visite, pages par visite, taux d’abandon).
  • Statistiques générées par les résultats de recherche (principalement le taux de clics et le taux de rebond des résultats).
  • Statistiques fournies par les utilisateurs de Google Analytics.
  • Statistiques récupérées sur les sites exploitant la régie publicitaire Google AdSense.

…tous ces éléments permettent d’analyser avec une certaine précision le comportement des utilisateurs, après une recherche Google.

Cela confirme l’importance de ne pas développer son site web exclusivement sur base d’une optique “moteurs”, mais également (et surtout, et de plus en plus) sur base d’une optique “UX” (User Experience), ou plutôt sur une combinaison des deux, à savoir un site optimisé pour les moteurs de recherche, qui offre un degré de satisfaction et une expérience utilisateur idéale (et quantifiable).

Eviter les techniques “Black Hat”, qui fonctionnent “tant qu’on ne se fait pas avoir”…

Le “Black Hat”, ça fonctionne. Ca fonctionne même très bien.
Nous ne privilégions pas ces techniques pour autant, car notre volonté est de garantir – tant que faire se peut – à nos clients un maximum de pérennité des efforts que nous réalisons.

Ne pas tromper le visiteur…

Pas de surprise à ce niveau: la transparence et la qualité de l’expérience utilisateur est une priorité aujourd’hui. La remarque de Matt Cutts fait un peu “So-2000” 😉

En vidéo: Principaux Mythes du SEO…

Que faut-il en retenir ?

  1. Chaque site, chaque projet, chaque client est différent, et les techniques, les méthodes, les budgets doivent s’y adapter.
  2. Il n’y a pas de recette miracle… seule une bonne stratégie permet de déterminer les objectifs et les moyens à mettre en oeuvre.
  3. La publicité n’est pas forcément l’alternative à un mauvais positionnement.
  4. Votre stratégie doit privilégier l’utilisateur, sans pour autant négliger les moteurs !
Cet article vous a plu ? Partagez-le :Share on LinkedIn1Share on Google+8Share on Facebook0Tweet about this on TwitterDigg thisShare on Reddit0Share on StumbleUpon0Buffer this pageEmail this to someone

Mots-clefs : AdWords, Expérience Utilisateur, techniques

Laisser un commentaire

Optimiser votre site

Beau ne signifie pas efficace...

i.SEO vous conseille dans le cadre de l'amélioration de votre site web pour une meilleure considération par Google, et un meilleur positionnement dans les résultats naturels: consultez-nous !

Référencer votre site

Si l'optimisation est le fondement de toute stratégie de positionnement, le référencement en est le principal levier.

i.SEO assure vos campagnes de référencement naturel et positionne votre site dans les premiers résultats: consultez-nous !